Les petits cadeaux de la Saint Valentin

Jeudi 16 février

cadeaux-saint-valentin

A l’occasion de la Saint Valentin, Elsy a pu ouvrir quelques petits paquets. Vous ne serez pas surpris des cadeaux : un DVD et un livre…, tout ce qu’elle aime!!!!

Bridget Jones Baby de Sharon Maguire est le film idéal pour passer un bon moment de détente : toujours aussi drôle c’est un vrai plaisir de retrouver la fameuse Bridget, (Renée Zellweger) toujours seule une fois passée la quarantaine, après avoir rompu avec le beau Marc Darcy (Colin Firth). Avec l’âge, il semble pourtant que Bridget parvienne mieux à contrôler sa vie : plus aucune cigarette, moins d’alcool, moins de kilos et un boulot qu’elle accomplit avec réussite. Mais cela reste forcément morose de se retrouver seule le soir de son 43ème anniversaire à écouter une fois encore Céline chanter

Alllll byyyy myyyyseeeelf!!

Alors Bridget décide de suivre sa collègue trentenaire pour un week-end de festival. Elle y rencontre Jack (Patrick Dempsey) et quelques jours plus tard, à l’occasion d’un baptême, elle retrouve Marc et se laisse aller dans ses bras… pour apprendre plusieurs semaines après qu’elle est enceinte. Mais de qui????

Tous les ingrédients de Bridget Jones Diary sont de nouveau réunis dans ce film qui jongle entre moments tendres, scènes cocasses, souvent très drôles et des répliques qui détonnent.  La mère de Bridget est toujours aussi perchée (Gemma Jones), et j’ai adorée le personnage du médecin gynécologue jouée par Emma Thompson. Un vrai remède contre une éventuelle morosité!!!

Le titre du livre d’Isabelle Desesquelles Les Hommes meurent, les femmes vieillissent, pourrait laisser penser que ce roman n’est pas très gai. Il raconte l’histoire de dix femmes d’une même famille, quatre générations, qui se sont donné rendez-vous à l’Eden, l’institut de beauté d’Alice. Elles vont se raconter sans détour, confier ce que l’on ne dit pas, elles et leurs hommes : mari, père, frère, amants, fils. Les hommes meurent, les femmes vieillissent et les enfants grandissent. Dès que je l’ai fini, je vous en raconte davantage. En attendant, je vous livre les impressions des journalistes

« Une invitation réussie à penser autrement le corps et replacer l’amour au centre de l’existence. » Sophie Adriansen – La Revue littéraire

« Il y a des bulles de champagne comme des larmes… C’est réjouissant au possible! » André Rollin – Le Canard enchainé

bulles-de-champagne

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s