L’Empereur

Samedi 16 décembre

L-empereur

A l’approche de Noël, on cherche tous quelques idées de cadeaux pour nos proches. Alors je voulais vous faire découvrir un livre magnifique qui plaira à tous les amoureux de la nature : L’Empereur de Luc Jacquet.

Luc Jacquet a passé neuf mois en Antarctique auprès d’une colonie d’Empereurs, pour raconter comment, chaque année, ce manchot revient sur le continent le plus froid du monde pour s’y reproduire et comment les rôles sont répartis de telle sorte que tout s’organise pour assurer la pérennité de l’espèce.  Après quatre mois en mer, la troupe d’Empereurs surgit de la mer et forme une colonne pour aller rejoindre, sur la banquise, l’emplacement de leur colonie qui est toujours le même.  Là-bas, ils vont s’accoupler. La femelle pondra un seul œuf qui sera couvé pendant la période la plus rude de l’hiver par le mâle pendant qu’elle retournera en mer pour faire des réserves. Les mâles s’organiseront alors pour survivre au blizzard de l’Antarctique qui fait descendre la température jusqu’à  -50 °C en protégeant leur précieux œuf puis leur petit entre leurs pattes tout en jeûnant pendant 4 mois jusqu’au retour de la femelle.

colonie empereurs froid

jeunes empereurs

Le livre est illustré de magnifiques images que les cinéphiles ont pu découvrir dans le film documentaire tiré de la même expérience La Marche de l’Empereur. On y découvre un continent blanc et vide à perte de vue et ces êtres extraordinairement beaux qui sont attachés à cette banquise mais, qui, en raison du changement climatique,  doivent désormais, pour y arriver, parcourir des distances de plus en plus longues tout en jeûnant.

arrivée empereurs

« Mais cette espèce ultra-spécialisée est aussi extrêmement fragile : le moindre aléa peut être désastreux. Face au changement climatique, l’espèce parviendra-t-elle à s’adapter? Le manchot empereur sera-t-il capable de jeûner de plus en plus longtemps? De marcher de plus en plus loin?  »

Empereur seul

« Le Continent Blanc est une terre de paix et de sciences. Protégée par le Traité sur l’Antarctique et le Protocole de Madrid, elle n’appartient à personne. Cela fait de l’empereur un symbole, un animal universel, encore vierge de tout imaginaire. […] Au cours de mes voyages à travers la planète, j’ai observé des éléphants, des phoques, des jaguars, des gorilles, des pétrel des neiges… Mais la proximité d’aucun autre animal de m’a procuré les sensations éprouvées auprès des empereurs. Leur familiarité vis-à-vis des êtres humains, leur silhouette qui rappelle la nôtre, leur marche sur le même rythme que nous… Leur présence est incroyable. Rien ne me touche autant que d’être auprès d’eux. Ils m’ont apporté mes plus beaux souvenirs. Il m’est impensable qu’on ne transmette pas à nos enfants la chance de vivre cela. »

famille empereurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s