Mon beau sapin…

Dimanche 7 janvier

boule sapin

Pour les enfants, les vacances de Noël touchent à leur fin. Il est temps de dénuder le sapin qui trône dans le salon et de ranger dans leurs boites les guirlandes et boules qui faisaient briller ses vertes branches.

Les enfants ne sont plus là pour se précipiter à faire briller ce sapin de mille feux. En revanche, nos compagnons matous vont se faire une joie de décrocher, sans qu’on les fâche, les belles décorations qui pendent sous leur nez depuis plus de trois semaines et de nous faciliter la vie dans l’accomplissement de cette tâche plus que rébarbative!!!

Il faut dire que depuis plusieurs jours, ce n’est pas un temps à mettre le nez dehors : tempête et pluie se succèdent. Même pas un petit rayon de soleil pour se faire dorer alors il faut bien trouver de quoi s’amuser!!

Et pour profiter encore un peu de la magie de Noël, je vous partage ce beau poème d’Apollinaire qui rend hommage à ce bel arbre qui chaque année entre pour quelques semaines dans notre foyer….

Les sapins

    Les sapins en bonnets pointus
    De longues robes revêtus
    Comme des astrologues
    Saluent leurs frères abattus
    Les bateaux qui sur le Rhin voguent

    Dans les sept arts endoctrinés
    Par les vieux sapins leurs aînés
    Qui sont de grands poètes
    Ils se savent prédestinés
    À briller plus que des planètes

    À briller doucement changés
    En étoiles et enneigés
    Aux Noëls bienheureuses
    Fêtes des sapins ensongés
    Aux longues branches langoureuses

    Les sapins beaux musiciens
    Chantent des noëls anciens
    Au vent des soirs d’automne
    Ou bien graves magiciens
    Incantent le ciel quand il tonne

    Des rangées de blancs chérubins
    Remplacent l’hiver les sapins
    Et balancent leurs ailes
    L’été ce sont de grands rabbins
    Ou bien de vieilles demoiselles

    Sapins médecins divaguants
    Ils vont offrant leurs bons onguents
    Quand la montagne accouche
    De temps en temps sous l’ouragan
    Un vieux sapin geint et se couche

Guillaume Apollinaire – Alcools

boules dans guirlande blanche

« Si l’on passait l’année entière en vacances ; s’amuser serait aussi ennuyeux que travailler. »

William Shakespeare

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s