Slow life in the snow

Mardi 27 février

montagne ensoleillée

Bonjour amis lecteurs!  En raison d’un petit problème de connexion, je n’ai pas pu vous donner de nouvelles pendant quelques jours. Toutes mes excuses.

Je reviens vers vous pour vous partager un petit périple à la montagne dans une ambiance slow. Peut-être connaissez vous déjà cette tendance de slow life qui vise à nous faire ralentir dans une vie toujours menée à pleine vitesse. Adopter le mode slow consiste à renouer avec la nature, à prendre du temps pour soi et pour vivre pleinement le moment présent. Au lieu de manger au fast food on préfère la slow food, bio, régionale et respectueuse de l’environnement, et le repas partagé entre amis ou en famille où l’on en profite pour échanger sur notre journée. Dans la lignée du Hygge ou du Lykke de nos amis scandinaves, la slow life nous invite à profiter des choses simples et à vivre pleinement en se concentrant sur l’essentiel.

Alors, pourquoi ne pas adapter le modèle aux vacances d’hiver et partir à la montagne pour prendre le temps de ralentir…

ruisseau montagne

On oublie le réveil le matin pour se précipiter sur les pistes à l’ouverture des télésièges, on arrête les queues interminables au tire-fesses pour dévaler ensuite les pentes à toute allure à la recherche de la performance, et on prend le temps de se balader dans la neige sous le soleil, de regarder les chiens de traîneau, de faire des cascades en luge avec les enfants pour se retrouver ensuite autour d’un chocolat chaud fumant et de quelques gourmandises quand le soleil commence à descendre à l’horizon.

Bref, si on essayait de vivre les vacances au sports d’hiver autrement et lentement !!

montagne soleil

Aucune marche
Aucune navigation
N’égalent celles de la vie
S’actionnant dans tes vaisseaux
Se centrant dans l’îlot du cœur
Se déplaçant d’âge en âge

Aucune exploration

Aucune géologie

Ne se comparent aux circuits du sang

Aux alluvions du corps

Aux éruptions de l’âme

Aucune ascension
Aucun sommet
Ne dominent l’instant
Où t’octroyant forme
La vie te prêta vie
Les versants du monde
Et les ressources du jour

Aucun pays

Aucun périple

Ne rivalisent avec ce bref parcours

Voyage très singulier
De la vie
Devenue
Toi.

Andrée Chedid

montagne soleil 2 

Semoule au lait d’amande

Mardi 20 février

semoule au lait d'amande

Aujourd’hui, je voulais vous  proposer une recette douceur d’Elsy à déguster au petit déjeuner ou au goûter. Il s’agit d’une recette très simple à réaliser et qui conviendra à nos amis Veggie : une semoule au lait d’amande.

  • Faites bouillir 500g de lait d’amande
  • Verser en pluie 50 g de semoule de blé fine
  • Ajoutez un œuf et ramenez à feu doux
  • Laissez cuire pendant 10 minutes en remuant constamment
  • A la fin de la cuisson, ajoutez 50 g de sucre de canne et 1 cuillère à café d’extrait de vanille

Vous pouvez déguster cet entremet tiède et y ajouter selon vos goûts, du caramel liquide, quelques raisins secs ou des amandes effilées.

Peut-être aurez-vous le loisir d’aller faire une grande promenade et de trouver un petit rayon de soleil. Ce beau matou gris, lui, en a profité…

chat mur Piem

« Conquérir l’amitié d’un chat est chose difficile. C’est une bête philosophique, rangée, tranquille, tenant à ses habitudes, amie de l’ordre et de la propreté, et qui ne place pas ses affections à l’étourderie : il veut bien être votre ami, si vous en êtes digne, mais non pas votre esclave. Dans sa tendresse, il garde son libre arbitre, et il ne fera pas pour vous ce qu’il juge déraisonnable ; mais une fois qu’il s’est donné à vous, quelle confiance absolue, quelle fidélité d’affection! »

Théoophile Gautier – La Ménagerie intime (1869)

Le Lykke et Juliette Armanet

Samedi 17 février

Lykke et juliette armanet

Cela ne vous aura pas échappé, cette semaine on fêtait les amoureux. L’occasion pour Elsy de recevoir, elle aussi,  des petits cadeaux comme elle les aime : lecture, musique et gourmandises!!!

  • Le livre du Lykke  (prononcer Lu-Keu) de Meik Wiking

Lors d’un précédent article, je vous avais parlé d’un autre ouvrage de cet auteur :  Le livre du Hygge, dans lequel Meik Wiking, Président de l’institut de recherche sur le bonheur de Copenhague nous livrait le secret du bien-être à la danoise qui consiste à se concentrer sur les plaisirs simples de la vie. Dans ce nouvel ouvrage, il présente une cartographie de ce qui fait le bonheur dans différents pays à travers le monde. De Dubaï à Rio, il nous livre les facteurs du bonheur pour nous inspirer. Au lieu de mesurer le PIB d’un pays, ne serait-il pas préférable de mesurer l’indice du bonheur et du bien-être?

« La chasse au trésor

« En quoi avons nous foi, Sam?

Il y a du bon en ce monde, monsieur Frodon.

Il faut se battre pour cela. »

Comme Tolkien, Hemingway a écrit un jour que le monde est un endroit bon qui mérite qu’on se batte pour le conserver. Ces temps-ci, plus facile de remarquer les batailles que le bon. Il est plus simple de se laisser envahir par le ciel gris et les nuages noirs, pourtant nous devrions peut-être tous être davantage comme Samsaget Gamgie (avec quand même, si possible, une peu moins de poils aux pattes), et voir ce qui est bon dans ce monde qui est le nôtre. […]

C’est la raison d’être de ce livre : vous emmener à la chasse au trésor, à la poursuite du bonheur, pour trouver le bon qui existe dans ce monde et le mettre en lumière afin qu’ensemble, nous l’aidions à grandir. »

  • Petite Amie de Juliette Armanet

Album révélation de l’année 2017 lors des dernières victoires de la musique, c’est un vrai plaisir de découvrir ce premier album de la chanteuse Juliette Armanet. Un brin mélancolique, une voix quelquefois un peu maniérée, des images poétiques et surtout des mélodies au piano légères et d’autres qui swinguent davantage et qui nous emmènent avec délectation dans son univers romantique chic. Vous connaissez sans doute déjà L’ Amour en solitaire. J’aime beaucoup aussi Cavalier Seule et Alexandre et un coup de cœur pour L’Accident

L’Accident

Accident sur la route
A mille kilomètres heure
J’ai explosé mon cœur
Contre toi

Accident en Jaguar
Je crois bien que je broyais du noir
Je me la jouais bande à part
Superstar

T’es apparu d’un coup
Comme la vie en personne
J’attendais plus personne
Non non

Je suivais mon ombre,

Calmement

Accident dans ma chaire
J’ai pas fais ma prière
Quand blessée volontaire
J’ai lové ma peau contre tes bouts de verre

Accident idéal
Je voulais que tu me fasses du mal
Je rêvais d’aller au bal
En cavale

T’as disparu c’est tout
Comme la mort en personne
Je n’y suis plus pour personne
Non non

Je suis ton ombre, dans ton ombre

Maintenant

Accident éternel
Je serai plus jamais belle
J’aurai plus jamais d’ailes à briser

N’appelle pas les urgences
Je prendrai pas l’ambulance
Laisse moi juste l’élégance
De t’aimer

A écouter, lové à deux dans le canapé en mangeant coupablement quelques oursons à la guimauve, parce que ce n’est pas seulement pour les enfants ! ♥ ♥ ♥

« Oui, la liberté est mon Animâle »

Cavalier Seule, Juliette Armanet

 

fleur et nuage

Un couple de tourterelles s’est installé dans le jardin…

Mercredi 14 février

Depuis quelques jours, un couple de tourterelles s’est installé dans notre jardin. Quel beau symbole pour la Saint Valentin, jour où l’on célèbre l’amour depuis le XIVème siècle.  On pensait à l’époque que les oiseaux choisissaient cette date pour s’apparier.

tourterelles

Alors en ce 14 février,  fête des amoureux, je vous souhaite de vivre un bel amour de tourterelles et vous partage ce magnifique poème d’Aragon à lire à deux…

Nous dormirons ensemble

Que ce soit dimanche ou lundi
Soir ou matin minuit midi
Dans l’enfer ou le paradis
Les amours aux amours ressemblent
C’était hier que je t’ai dit
Nous dormirons ensemble
C’était hier et c’est demain
Je n’ai plus que toi de chemin
J’ai mis mon cœur entre tes mains
Avec le tien comme il va l’amble
Tout ce qu’il a de temps humain
Nous dormirons ensemble
Mon amour ce qui fut sera
Le ciel est sur nous comme un drap
J’ai refermé sur toi mes bras
Et tant je t’aime que j’en tremble
Aussi longtemps que tu voudras
Nous dormirons ensemble

 

Louis Aragon
Fou d’Elsa

coeur nature

 

 

La drôle de vie de Zelda Zonk

Samedi 10 février

Zelda Zonk

Zelda Zonk, saviez-vous que c’est le nom d’emprunt qu’avait choisi Maryline Monroe pour passer incognito? C’est en tous les cas le nom de la vieille dame, un brin mystérieuse, qui partage la chambre d’hôpital d’Hanna Reagan victime d’un grave accident de la route. Cet accident et cette rencontre vont bouleverser Hanna alors qu’elle mène une vie tranquille dans la campagne irlandaise aux côtés de Jeffrey, son mari et de Patti, la petite fille de sa sœur Gail, qu’elle élève. Hanna a tout pour être heureuse : une famille aimante et une collègue et amie à qui elle peut se confier et avec laquelle elle aime partager des moments de rire. Une seule ombre au tableau, ce bébé tant désiré qui ne veut pas venir.

De conversations en conversations, Zelda et Hanna se lient d’amitié. Et Hanna commence à s’interroger sur sa propre vie, sur la routine de celle-ci qui tourne quelque peu à l’ennui, à la fois pour elle et pour Jeffrey. Peut-elle tout remettre en question et partir sur un nouveau chemin? A-t-elle le droit de céder à la passion qu’elle sent naître devant le beau Michael ou doit-elle être raisonnable et sauver son couple? Est-il possible, comme le lui dit Zelda, de trouver sa voie et d’être vraiment heureuse?

« Hanna soupira et reposa sa tasse. On y était. Jusqu’ici, elle n’avait vraiment parlé du départ de son mari à personne. Avait éludé le sujet avec Gail. N’avait rien dit à Marsha, au téléphone, prétendant seulement qu’elle avait un gros coup de fatigue, qui nécessitait qu’elle prenne deux jours de repos.

« Je n’ai pas été…disons…très accommodante avec Jeff, depuis mon accident. Je crois que je vous l’avais déjà dit la dernière fois qu’on s’est vues.

_ C’est normal. C’est une année difficile, pour vous. On ne s’attend jamais à tout ce qui peut nous arriver quand on s’embrasse gaiement sous le gui pour le Nouvel An.

_ Oui. Mais cette année-là dure depuis trop longtemps. Mon mari a souffert aussi, et je n’ai pas fait suffisamment attention à lui.

_ C’est souvent difficile, d’être à deux.

_ Oui, alors pourquoi l’être? Pourquoi faut-il absolument que les gens veuillent vivre à deux ? »

Zelda sourit.

« Vous savez, ce n’est pas typiquement humain. Les perruches aussi sont en couple. »

Elle tendit sa tasse vide à Hanna qui la lui remplit de nouveau.

« En ce qui nous concerne, reprit-elle plus sérieusement, je crois qu’on a besoin que quelqu’un nous connaisse. Nous reconnaisse. Ça nous rassure de vivre aussi dans le regard de l’autre… C’est la promesse de survivre à soi-même. »

Hanna la regarda sans rien dire.

« Enfin, ajouta Zelda, ça vaut ce que ça vaut, comme analyse. J’ai moi-même commencé à vivre pleinement quand j’ai décidé d’arrêter de vivre dans le regard des autres. La sagesse de la vieillesse, je suppose. »

Hanna, muette, sentit une nouvelle onde lui traverser le corps. Qu’est-ce que Zelda venait encore de lui dire?

J’ai moi-même commencé à vivre pleinement quand j’ai décidé d’arrêter de vivre dans le regard des autres…

Elle fixa la vieille dame, pétrifiée. Il y avait des yeux bleus ; il y avait bien ce grain de beauté – oh, tout petit et enchâssé dans une ride entre le nez et la bouche, mais il y était. Tranquillement, Zelda attrapa un sucre, le cassa en deux, et en lâcha une moitié dans sa tasse.

Hanna ne savait pas quoi dire. Elle était ici, assise dans cette maison, mais son esprit flottait entre deux mondes dont elle ignorait lequel était le bon. C’était vertigineux. »

Ce roman, La drôle de vie de Zelda Zonk, de Laurence Peyrin m’a bien plu. J’ai beaucoup aimé la première partie qui raconte les questionnements des différents personnages sur la vie, sur ce qu’ils en attendent, sur la monotonie qui peut finir pas détruire la fougue amoureuse et les rêves, tout en laissant place à un amour fait d’attachement et de tendresse, sur la nécessité, parfois, de briser des chaînes pour trouver la voie de l’épanouissement et du bonheur, même si ce n’est pas la seule clé.

J’ai, en revanche, moins aimé la deuxième partie du livre qui raconte avec beaucoup de descriptions l’éveil de la sensualité et de la passion entre Hanna et Michael et qui présente quelques longueurs, qui à mon goût, n’apportent pas de plus-value à l’histoire. En débutant la lecture de La drôle de vie de Zelda Zonk, je m’attendais à autre chose qu’au récit de ce qui est, malgré tout, une histoire d’amour et de passion. Ceci explique peut-être ma petite déception devant la tournure prise par le récit… Pour autant, je vous conseille de conserver cette idée de lecture pour cet été car ce roman trouvera toute sa place dans votre sac de plage et vous garantit un moment de lecture détente sur votre serviette, à l’ombre du parasol. ♥ ♥

 

La brioche du bonhomme de neige

Mercredi 7 février

La neige est tombée en gros flocons dans nos jardins pour le plus grand plaisir des enfants. Et, en ce mercredi, on a vu fleurir de ci, de là de beaux bonhommes aux formes plus ou moins arrondies, au nez plus ou moins allongé, aux bras plus ou moins élancés. Un bonnet, un chapeau, des lunettes, que lui mettre sur la tête? Ils nous regardent avec malice et la grimace au bord des lèvres, mais quel ravissement pour nous, de contempler, pendant quelques jours, ces personnages extraordinaires, jusqu’au moment où le soleil décidera de refaire une apparition où le redoux sera de nouveau au rendez-vous…

Certains ont un air exotique … Bonhomme de neige 2

 

 

 

 

 

 

 

 

D’autres pourraient faire peur quand on les croise la nuit …

Bonhomme de neige 1

 

 

 

 

 

 

 

 

« Dans la nuit de l’hiver
Galope un grand homme blanc
C’est un bonhomme de neige
Avec une pipe en bois,
Un grand bonhomme de neige
Poursuivi par le froid.
Il arrive au village.
Voyant de la lumière
Le voilà rassuré.
Dans une petite maison
Il entre sans frapper ;
Et pour se réchauffer,
S’assoit sur le poêle rouge,
Et d’un coup disparaît.
Ne laissant que sa pipe
Au milieu d’une flaque d’eau,
Ne laissant que sa pipe,
Et puis son vieux chapeau. »

Jacques Prévert

Et alors que nos amis les matous s’amusent à attraper les flocons qui tombent du ciel, que les oiseaux cherchent quelques graines à se mettre sous le bec, nous on préfère rester à l’abri pour boire un thé bien chaud accompagné de quelques douceurs et d’un bon bouquin. Elsy vous propose donc aujourd’hui une recette facile de brioche perdue :

  • Mélangez 300g de lait, 2 œufs, 2 sachets de sucre vanillé et 30 g de sucre
  • Faites tremper les tranches de brioches pendant 5 minutes dans cette préparation
  • Dans une poêle, faites revenir du beurre
  • Déposez les tranches de brioches et laissez dorer à feu doux pendant une dizaine de minutes
  • Dégustez tiède pour le petit déjeuner ou le goûter des enfants ou en dessert avec une boule de glace à la vanille

brioche perdue

P1060034

P1060036

P1060035

« La neige possède ce secret de rendre au cœur en un souffle la joie naïve que les années lui ont impitoyablement arrachée. »

Antonine Maillet

Sam&Watson

Samedi 3 février

Sans doute, comme Elsy, vous adorez lire des histoires à vos enfants, petits enfants, neveux, nièces.  Elsy adore les albums pour enfants et notamment ceux qui  sont  l’occasion d’aborder autrement les sujets du quotidien et de trouver les mots pour aider les enfants à grandir. Quand on a du mal, soi-même, à expliquer certains sujets, les livres sont de formidables outils pour engager ensuite une discussion avec les enfants.

Dans la collection Petites histoires pour la vie, Sam&Watson, Ghislaine Dulier et Bérengère Delaporte, abordent des thèmes comme la confiance en soi, la vieillesse, la dispute, l’amour, la jalousie, le courage. Watson, le chat empli de sagesse de Sam, donne à son petit ami, quelques ficelles pour comprendre le monde qui l’entoure et l’aider à avancer sur le chemin de la vie.

Elsy aime particulièrement l’album Plus forts que la colère dans lequel Watson va montrer à Sam comment chasser les gros nuages orageux de sa tête et les ondes négatives pour faire revenir le soleil et le ciel bleu.

Sam en colère

Watson explique à Sam que son humeur dépend de lui et qu’il détient les clés pour se laisser submerger par la colère  ou bien au contraire choisir de se sentir bien en gérant ses émotions et les sentiments qu’il ressent. Il lui explique comment les autres peuvent ressentir nos énergies négatives et lui donne quelques pistes pour les chasser. La respiration et la relaxation mais aussi la ronronthérapie sont des clés pour retrouver l’apaisement.

« Watson monte sur les genoux de Sam, se blottit en boule tout contre lui et se met à ronronner. Sam le caresse. Il se sent encore fâché mais il chuchote dans un soupir : –

-J’aime bien quand tu ronronnes. C’est rigolo. Est-ce que le ronronnement aussi, c’est une énergie?

-Oui ! C’est une belle énergie, que je te donne pour que tu te sentes mieux. Le son que tu entends et la petite vibration là, sur tes jambes sont des énergies apaisantes. Des chercheurs ont même découvert que nos ronronnement peuvent calmer les battements du cœur humain quand ils sont trop rapides… Incroyable non?

-Tu veux dire comme un super-pouvoir?

-Oui, un peu comme un super-pouvoir… A quoi tu penses maintenant?

Sam sourit :

-Je suis content que tu sois là. »

Watson