Vents Crozon !

Mardi 8 mai

voilier
photo JC. Ruilier

Après quelques jours de repos au bord de la mer Elsy est de retour ! Rien ne vaut l’air iodé de la Bretagne pour recharger les batteries et se sentir revigoré.

Aujourd’hui, je vous emmène faire un tour sur la Presqu’île de Crozon dans le Finistère. Partez découvrir les pointes et autres falaises balayées par le vent et l’embrun des vagues qui viennent se briser le long des rochers.

Ici, on retrouve la nature à l’état pur et on prend un grand coup de fouet. C’est l’occasion de renouer avec la slow life et la contemplation… Laissez vous transporter de Camaret, en passant par la Pointe de Pen Hir, le Cap de la Chèvre jusqu’à l’île vierge et la plage du Palud. On se croirait presque en Corse tellement la mer est d’Iroise…

mer d'iroise

« La mer, c’est le cœur du monde. Vouloir visiter les océans, c’est aller se frotter aux couleurs de l’absolu. »

Ocean’s Songs -Olivier de Kersauson

« On ne s’impose pas sur la mer, on passe simplement sur la pointe des pieds, un peu comme dans la vie. »

Le monde comme il me parle – Olivier de Kersauson

 

« Quand je regarde la mer ,
je me promène dans le temps du monde .
[…]
En mer,
je retrouve ma langue maternelle:
le silence . »

Promenades en mer et étonnements heureux – Olivier de Kersauson

Palud 2
Plage du Palud – JC. Ruilier

« Prendre la mer, c’est tout sauf une fuite, c’est au contraire une discipline et une contrainte. Décider d’aller chevaucher les vagues, c’est une conquête, et pour conquérir, il faut partir. « 

Ocean’s Songs -Olivier de Kersauson

« Le monde ici me dit clairement que je ne suis qu’un passant. Alors je pense dans mon for intérieur : Il me suffirait d’être ce mouvement-là pour être éternel. Le bruit du récif m’indique que je suis déjà vaincu. Ce bruit va continuer, continuer et continuer encore…
Cette respiration n’est pas la mienne, c’est celle du monde. Elle ne me rend que plus dérisoire et vulnérable. Je n’ai, moi, qu’un tout petit souffle. »

Le monde comme il me parle – Olivier de Kersauson

« Le chant de la mer, c’est l’éternité dans l’oreille. »

Le monde comme il me parle – Olivier de Kersauson

Tarte financière framboise

Samedi 5 mai

framboise-culture

Une belle journée printanière s’annonce aujourd’hui. Alors, on profite des rayons de soleil pour faire un tour au jardin ou au marché et remplir son panier de fruits rouges de saison : fraises, myrtilles, framboises…

Pourquoi ne pas saisir également cette occasion d’un samedi ensoleillé pour inviter quelques amis autour d’un barbecue? Pour le dessert, je vous propose un tarte financière framboise, un régal extra-léger!!

Pour une tarte pour 6 à 8 personnes :

tarte framboises 2

Préparez le financier :

  • Mélangez le jus de deux citrons avec 150 g de sucre
  • Ajoutez une cuillère à café de miel et un œuf
  • Ajoutez 80g de farine, 3g de bicarbonate de soude ou 1 cuillère à café de levure chimique et 80g de poudre d’amande
  • Versez la préparation d’un moule à manquer beurré de 25 cm
  • Faites cuire à four chaud 190° pendant 30 minutes puis laissez refroidir

Pendant ce temps, fouettez 250g de mascarpone et 40 g de sucre et l’équivalent de 4 cuillères à soupe de coulis de framboise.

Démoulez le gâteau puis recouvrez le de crème au mascarpone.

Déposez dessus des framboises (au moins 2 à 3 barquettes de 250 g)

maison Lilas Crozon
Morgat – Presqu’ïle de Crozon (JC Ruilier)

« C’est en vain qu’on cherche au loin le bonheur
quand on oublie de le cultiver soi-même. »
Jean-Jacques Rousseau