Les chats d’Eole

Dimanche 9 septembre

Les enfants ont repris le chemin de l’école et malgré le beau soleil de ce week-end, les vacances nous semblent bien lointaines. On aurait bien envie de repartir en escapade pour retrouver légèreté et insouciance.

Alors, je vous propose d’aller à la rencontre des matous qui peuplent les petites îles éoliennes situées au large de la Sicile que sont Lipari, Vulcano, Panarea, Salina, Stromboli.

Plus connues pour leurs célèbres volcans encore en activité, ces îles sont un véritable petit coin de paradis, baignées par la douceur des vents et du soleil. A chaque coin de rue, endormis sur une pierre ou sous l’ombre d’un arbre, nos amis félins donnent à ces petites pierres posées sur la mer une âme particulière.

Ils sont un peu comme les gardiens des trésors d’Eole, dieu des vents, n’appartenant à personne et à tout le monde. Sans doute sont-ils eux aussi un peu divins, mais pas sauvages,  protégés par les Siciliens qui, au gré de leurs rencontres, sortent de leur sac des croquettes qu’ils déposent sur les pavés comme des offrandes…

 

« Nous gagnons Éolie, où le fils d’Hippotès, cher aux dieux immortels, Éole, a sa demeure. C’est une île qui flotte : une côte de bronze, infrangible muraille, l’encercle tout entière ; une roche polie en pointe vers le ciel. »

(L’Odyssée – Chant X – Homère)

doigts d'Eole
Lipari – Vulcano – Les doigts d’Eole

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s