Le jeu

Jeudi 1er novembre

Le jeu

La pluie, le froid et la grisaille sont revenus, temps habituel pour les vacances de Toussaint. Sans transition cette année, l’été nous a quitté et l’on se trouve un peu désemparé en rallumant la cheminée et en sortant pulls et doudounes de nos armoires.

En même temps, quoi de plus agréable quand il pleut que de se lover avec un bon bouquin ou d’aller se plonger dans une salle obscure de cinéma.

C’est ce que je vous conseille aujourd’hui, en allant voir le dernier film de  Fred Cavayé, Le Jeu, avec une série d’acteurs tous exceptionnels : Bérénice Bejo, Stéphane De Groodt, Doria Tillier, Vincent Elbaz, Roschdy Zem pour les plus connus et Suzanne Clément, Grégory Gadebois et Fleur Fitoussi, moins connus mais tout aussi puissants dans cette comédie dramatique.

Le film est un remake de celui  de l’italien Paolo Genovese, Perfetti sconosciuti, sorti en 2016.

L’histoire débute par l’arrivée de deux couples chez Vincent (Stéphane De Groodt) et Marie (Bérénice Béjo) pour un dîner. Arrive, un peu après, Ben (Grégory Gadebois) qui devait venir avec sa nouvelle compagne. Finalement, il arrive seul.

Le dîner s’engage sur le ton des plaisanteries et de la bonhomie. On sent pour autant quelques tensions ou  malaises entre certains protagonistes et plus particulièrement entre certains couples. Après une blague ratée de Ben  sur les téléphones portables qui sont désormais, selon lui, les boites noires des couples, Marie propose que chacun dépose au centre de la table son smartphone. Tout message, appel, notification de réseau social ou mail devra être lu et partagé à voix haute avec le reste des convives.

vicent Elbaz

Commence alors un drôle de jeu où les secrets des uns et des autres vont être révélés au grand jour par l’intermédiaire de cette petite technologie.

Le film, qui se joue à huit clos, et qui alterne entre séquences comiques, émouvantes et dramatiques, le tout porté par un casting brillant, se déroule dans un décor très cosy et chaud.

Plus l’histoire progresse et plus l’on va de surprise en surprise, le moindre détail prenant toute sa signification, les émotions passent à travers des échanges de regards, l’expression des visages filmés de manière serrée.

Enfin le jeu des acteurs est juste, touchant. Difficile de mettre en avant l’un plutôt qu’un autre, mais je décernerais quand même un prix plus particulier à Stéphane De Groodt et Grégory Gadebois, une belle découverte pour moi que cet acteur.

Alors en ce jeudi de Toussaint, triste et humide, rendez-vous dans votre salle de cinéma , allez jouer avec ces acteurs. Vous verrez, c’est jubilatoire!!♥♥♥

le jeu photo

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s