Films

Le retour de Mary Poppins

Dimanche 30 décembre

Le retour de Mary Poppins

Les vacances de Noël sont souvent l’occasion d’emmener les enfants au cinéma. Et cette année encore, les sorties du mois de décembre offrent un large choix. Elsy a choisi d’aller voir Le retour de Mary Poppins de Rob Marshall. La célébrè Nurse de Londres est de retour sur les écrans pour le plus grand plaisir des petits et des grands. Rien de plus savoureux que ce retour en enfance au pays féérique de la comédie musicale qui a marqué tant d’enfants.

Michael Banks que l’on retrouve à l’âge adulte est un jeune veuf qui élève ses trois enfants Georgie, Annabel et John dans la maison familiale héritée de ses parents. Sa sœur Jane très impliquée dans la vie locale pour venir en aide aux plus démunis vient leur rendre visite régulièrement. Un matin, alors qu’elle se trouve chez son frère, deux huissiers viennent frapper à la porte. Ils apportent une mauvaise nouvelle.

C’est ce moment que choisi Mary Poppins, incarnée par Emily Blunt, pour descendre par un grand vent s’installer chez les Banks et s’occuper des enfants.  Toujours tirée à quatre épingles et d’une grande élégance, Mary Poppins souffle un vent de bonne humeur sur la maison et distille sa magie.

 

On se laisse absorber par cette comédie musicale aux musiques entrainantes et aux tableaux colorés qui mêlent scènes d’animation et scènes réelles dans des mondes enchantés ou jeux de lumières dans la brume du vieux Londres.

Emily Blunt est superbe et malicieuse en Mary Poppins. Meryl Streep (Topsy) est amusante en cousine loufoque et fantaisiste et Colin Firth (William Weatherall Wilkins) incarne un banquier cynique et sans cœur.

ob_912748_affiches-personnages-mary-poppins

Enfin, c’est toujours avec un plaisir rêveur que je me laisse emporter sur les toits de Londres entre décor et réalité …

le-retour-de-mary-poppins-17-allée-des-cerisiers

Évidemment,  on ne  regarde pas Le retour de Mary Poppins avec les mêmes yeux d’enfant qu’il y a quarante ans, mais le charme opère et l’on est séduit par ce conte qui tombe à pique pour Noël !

« Quand vos problèmes sont lancinants.
Il suffit d’être incandescent.
Tant qu’il y a de la lumière, il y a de l’espoir.
Soyons.
Luminomagifantastique.
Toujours.
Luminomagifantastique
Soyez.
Luminomagifantastique »

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.