Livres

Encore les Culottées !

Dimanche 22 mars

Culottees-Tome-2

En ce week-end de confinement, je voulais vous partager l’une de mes dernières lectures : Culottées 2 Des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent de la dessinatrice Pénélope Bagieu.

Je vous avais déjà présenté le tome 1 dans l’un de mes articles de septembre 2018 Les Culottées.

Ce deuxième tome dresse de nouveau 15 portraits de femmes au destin extraordinaire qui ont en commun d’avoir décidé de prendre les rênes de leur vie, de ne se mettre aucune barrière et de réaliser leurs rêves, leurs ambitions avec conviction et pugnacité.

collage_culottees

A l’image du tome 1, ce tome 2 rassemble des planches à la fois instructives, parfois insolites, souvent amusantes où s’entremêlent des vies de femmes du monde entier et l’histoire de la société. Ces astronaute, journaliste, rappeuse élèvent la voix, se rebellent, prennent le risque d’être ce qu’elles veulent devenir et nous donnent une leçon de vie, de courage, de tempérament.

En ce mois de mars, où l’on a célébré la journée des droits des femmes, il est bon de croiser la route de celles qui nous ont précédé et qui ont tracé le chemin des libertés. Une BD à lire en famille si vous ne savez pas comment occuper vos ados cet après-midi.

Et si la lecture les rebute un peu, vous pouvez retrouver les Culottées en dessin animé de 30 épisodes d’environ 4 minutes sur la chaine France 5 et en replay en cliquant ici.

La belle Cécile de France prête sa voix à la version animée de cette BD pour raconter, de manière rythmée et enlevée, le destin des Shaggs rock stars, de Katia Krafft la volcanologue ou de Naziq al-Abid, activiste de bonne famille.

 

Je vous partage mes portraits préférés de ce deuxième tome :

  • Cheryl Bridges, athlète américaine, née en 1947 et première femme au monde à terminer un marathon en moins de 2h50 en 1971 et qu’à l’époque où elle était à l’école, les filles n’avaient pas le droit de courir.

cheryl bridges

  • Thérèse Clerc, utopiste réaliste (1927-2016) qui s’engagea dans les années 60 pour défendre les droits des femmes et notamment le droit à l’avortement. Elle ouvrira en 2012, à Montreuil, la Maison des Babayagas, résidence auto-gérée pour femmes âgées à faibles revenus dans laquelle chacune donne de son temps et contribue à la vie collective tout en mutualisant les dépenses. 
  • Nellie Bly, journaliste d’investigation (1864-1922) qui à travers ses articles porta le combat pour l’émancipation des femmes et l’égalité sociale. Elle sera également la première femme correspondante de guerre en Europe pendant la 1ère guerre mondiale. Son nom sera donné à un célèbre prix décerné chaque année par le New York club aux jeunes journalistes les plus audacieux.

culottees_1

Alors, même en période de confinement, à chacune de trouver en elle son côté…

Culottée !!

culottees_portraits_00_0

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.