Poésie

Balade féérique sur les bords du lac d’Annecy

Samedi 16 janvier

On trouve souvent que l’hiver est triste et sordide avec son cortège de grisailles, de givre, de brouillard et parfois de neige. Pourtant chaque saison nous offre l’occasion de profiter autrement de la vie et des petits bonheurs du quotidien. Moi, ce que j’aime le plus en hiver, c’est me blottir sur le fauteuil qui se trouve auprès du poêle avec une couverture, une bonne tasse de thé ou de chocolat chaud et de regarder par la fenêtre les allers et venues des rouges gorges et des mésanges qui viennent picorer les graines dans les mangeoires des pruniers.

L’hiver c’est aussi l’occasion pour celles et ceux qui le peuvent d’aller faire un tour à la montagne et même si les remontées mécaniques des pistes de ski sont fermées, il y a mille et une autre façon de profiter de la montagne et de la neige que de dévaler des pistes rouges et noires à vive allure. J’avais déjà eu l’occasion de vous proposer de découvrir autrement les joies de la montagne l’hiver dans mon article Slow life in the snow

C’est que qu’ont fait Elsy et sa petite famille en s’offrant une petite escapade dans les Alpes sur les bords du lac d’Annecy pendant les vacances de fin d’année pour découvrir la ville, faire des balades en raquettes et s’initier au ski nordique sur le Semnoz (rudement sportif!!).

Alors je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager une balade à Annecy en mode escape game, le long du lac et surtout dans la vieille ville, qui, pour l’occasion des fêtes de fin d’année, avait revêtu ses habits de lumière.

La balade débute devant le lac aux pieds des montagnes et nous emmène rapidement dans les ruelles de la vieille ville. A la recherche d’indices que les habitants de la ville ne voient plus tellement ils sont habitués à évoluer dans cet environnement, le touriste, lui, les scrute, s’y attarde et en profite pour découvrir un peu l’histoire de la cité. Après avoir pénétré dans la Cour du Pré Carré, interprété les bustes ornant la façade de l’Hôtel de Sales, on arrive dans le cœur de la vieille ville, le long des canaux.

Après un petit tour vers le château et une vue originale sur les toits de la ville, la balade se poursuit sous les arcades à la nuit tombée.

Les devantures des boutiques illuminées nous laissent imaginer que nous sommes devenus les petits personnages immobilisés du village de Noël qui trône au pied du sapin dans le salon. L’escape game devient conte magique.

« Nous oublions souvent de sentir la magie du moment présent et pourtant, c’est elle qui bâtit le scenario de notre vie. »

Michel Bouthot – Chemins parsemés d’immortelles

On essaye de deviner l’agitation des vies, les paroles échangées, derrières les fenêtres et portes tarabiscotées.

La magie se poursuit devant le Palais de l’Isle, maison forte au milieu du Thiou qui fut une prison pendant plus de six siècles et sur les murs duquel s’animent des personnages féériques. 

On arrive ensuite Place de la Liberté et on a le souffle coupé en découvrant  l’Eglise Notre Dame de Liesse et les projections qui se succèdent sur ses murs. C’est tout simplement majestueux!

« J’ai soudain le sentiment étrange d’être en harmonie avec moi-même, tout est parfait en cet instant, la douceur de la lumière, ce petit parfum dans l’air, la rumeur tranquille de la ville. J’inspire profondément car la vie me parait alors si simple, qu’un élan d’amour me donne tout à coup l’envie l’aider l’humanité toute entière. »

Le fabuleux destin d’Amélie Poulain

Après un dernier tour aux bords du lac et sur le Pont des Amours, il est temps de rentrer se mettre au chaud car la Venise des Alpes n’offre pas les mêmes températures que sa voisine italienne en ce mois de décembre. Et une fois n’est pas coutume, on trouvera un peu de chaleur non pas en buvant une tasse de thé, mais en trempouillant quelques bons morceaux de pain dans le poêlon rempli de fromage. Pas de détour à Annecy sans partager une fondue savoyarde!!

« Il n’a jamais pensé que l’on pouvait aussi regarder le silence, qu’on pouvait voir le calme et la paix comme on regarde un lac. »

Sorj Chalendon – Une promesse


		

2 réflexions au sujet de “Balade féérique sur les bords du lac d’Annecy”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.