Livres

Préparer le confinement

Lundi 5 avril

Dernier week-end de semi-liberté avant une nouvelle période de confinement pour, espérons- le, sortir enfin de cette période morose et retrouver les plaisirs d’avant. Tout ne sera pas réglé d’un coup de baguette magique, mais avec la vaccination, on peut penser que notre été sera un peu plus insouciant et que nous pourrons retrouver les lieux de culture et nos amis.

En attendant, Elsy a profité d’un samedi matin encore loin des contraintes de déplacement pour aller faire un petit tour en ville. Elle est revenue avec quelques lectures dans son Tote bag.

  • Fille, de Camille Laurens

Ce livre m’a été conseillé par une amie et quand j’avais voulu le lire, il n’était pas encore disponible en librairie puis, il est sorti de mon esprit et c’est avec plaisir que je l’ai trouvé sur l’une des tables de La Boite à livres. Je l’ai acheté sans hésiter.

Laurence Barraqué grandit avec sa sœur dans les années 1960 à Rouen. « Vous avez des enfants? demande-t-on à son père. _ Non, j’ai deux filles », répond-il. Naître garçon aurait sans doute facilité les choses. Un garçon, c’est toujours mieux qu’une garce. Puis Laurence devient mère dans les années 1990. Être une fille, avoir une fille : comment faire ? Que transmettre ?

L’écriture de Camille Laurens atteint dans cet ouvrage une maîtrise exceptionnelle qui restitue les mouvements intimes au sein des mutations sociales et met en lumière l’importance des mots dans la construction d’une vie.

« Fille » de Camille Laurens est un magnifique roman, un coup de cœur. Mais aussi un livre militant, nécessaire, féministe. La Libre Belgique

  • A cinq ans, je suis devenue terre à terre, de Jeanne Cherhal

Vous connaissez sans doute Jeanne Cherhal, l’autrice-compositrice et interprète, elle livre ici son premier livre dans lequel elle célèbre les mots qui traversent sa vie dans un recueil très personnel et plein d’humour. Comme autant d’autoportraits, ses quarante mots convoquent le sel de l’enfance et révèlent l’audace, la tendresse et le féminisme profond d’une artiste en liberté.

« Comme tous les gamins, j’adorais percevoir par bribes un sentiment d’infinitude, que je n’ai jamais retrouvé depuis. Vers trois-quatre ans, je me laissais aller à imaginer ce que les mots toujours et partout pouvaient représenter, et parfois je sentais quelque chose… Puis j’ai perdu l’habitude, et à cinq ans, je suis devenue terre à terre. »

De cocotier à sorcière, Jeanne Cherhal nous livre avec poésie les mots qu’elle aime.

Si ce livre me parle autant que les chansons de Jeanne Cherhal me touchent, je suis certaine que je vais m’y plonger avec délectation.

  • Dialogue sur notre nature humaine – L’unité dans la diversité, de Boris Cyrulnik et Edgar Morin

Face à la distanciation sociale et physique, à la recrudescence du racisme et des conflits de classe, cette conversation entre deux des plus grands penseurs de notre temps, Edgar Morin et Boris Cyrulnik, nous rappelle à quel point l’unité dans la diversité fait la force ; et que pour surmonter l’angoisse de notre condition, il nous faut recréer ce lien, cette passerelle, qui nous permettra de renaître et de faire évoluer notre espèce. Rappelant le caractère interdépendant entre le culturel et le psychisme, entre le cérébral et la biologie, les deux auteurs nous poussent à mieux nous connaître pour mieux nous reconnecter à l’autre.

Un dialogue éclairant et essentiel qui porte aux nues les valeurs de la communication, de l’amour, de la solidarité et une nécessaire réflexion sur notre condition !

Un peu de recul et d’humanité sur la période que nous vivons et un peu de temps pour réfléchir à notre condition. Sans doute, un moment philosophique propice au confinement.

2 réflexions au sujet de “Préparer le confinement”

  1. quand tu auras lu « fille de Camille Laurens » j’aimerais que tu m’en parles , auras-tu pensé à ta Mouman en le lisant ou alors pas du tout ? je ne connaissais pas ce livre mais je le note dans les livres à lire

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.