Arts

Bruxelles, je t’aime en BD

Mardi 27 décembre

Rien de tel pendant les vacances de Noël que de partir à la découverte des grandes capitales européennes. C’est le moment idéal pour profiter de l’effervescence des grandes villes et de l’ambiance féérique de Noël.

Aujourd’hui, je vous propose de partir pour Bruxelles qu’Elsy et sa petite famille ont visité en février dernier. Je vous invite pour une balade un peu insolite, une découverte culturelle de cette ville, siège du Parlement Européen, mais surtout capitale de la bande dessinée.

Partout, dans la ville, la BD et les dessinateurs sont à l’honneur. Rien de tel que le tour de la ville pour découvrir ses fresques parfois cachées où les héros colorés se déclinent sur d’immenses façades.

Visite insolite, laissez derrière vous le Mannenkenpis et suivez-moi, nous allons parcourir quelques planches…

L’histoire de ces fresques murales commence au début des années 90. La ville de Bruxelles, voulant lutter contre la pollution visuelle des grandes affiches publicitaires qui enlaidissaient le centre ville, les a faites retirer et a eu ainsi à rénover plusieurs façades d’immeubles. C’est ainsi qu’a été réalisée la première fresque murale BD, l’idée étant de croiser l’art et la rénovation urbaine, d’ancrer la tradition belge de la BD dans le patrimoine bâti de la ville.

Les premières fresques ont d’abord rendu hommage aux dessinateurs belges avant de faire une belle place aux auteurs étrangers. Ainsi, de Tintin à Spirou, en passant par les Schtroumpf et Ducobu, le parcours permet également de découvrir des héros moins connus mais tout aussi attachants.

Tout à tour historique ou revendicatrice, onirique ou un brin déjantée, chaque planche révèle un univers et nous embarque au détour d’une rue et le temps d’un instant dans le monde de nos 10 ans, quand on lisait des BD à plat ventre par terre en mangeant des gâteaux et en poussant le chat qui n’avait rien trouvé de mieux que de s’allongeait sur la page de droite…

Pour les plus passionnés, rendez-vous au musée de la BD pour en apprendre davantage sur cet art littéraire et plastique qui d’apparence si simple ne requiert pas moins méthode, savoir-faire et art du conte.

Une fois cette visite terminée, laissez vous tenter par une gaufre ou quelques Speculoos sur la Grand-Place, tradition belge oblige !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.