Garçons s’il vous plaît!

Dimanche 1er juillet

Garçons s'il vous plait + ardoise
photo Jl. Galliot

Ça y est, le mois de juillet est arrivé et avec lui les températures caniculaires. Au programme, batailles d’eau et baignades dans la piscine pour les enfants, farniente à l’ombre avec un bouquin ou barbecue entre amis pour les grands. Le mois de juillet annonce aussi les festivals de musique en tout genre. Alors je voulais vous partager une belle découverte vocale, le groupe Garçons s’il vous plaît, que vous aurez peut-être l’occasion de croiser sur la route de vos vacances et qui se produisait dimanche dernier dans le parc de Mazières .

Ce groupe composé de trois chanteurs proposent sur leur ardoise un répertoire musical diversifié et interprètent, pour vous, la chanson que vous avez choisie.  Un diapason à la ceinture pour trouver le la, et c’est parti,  il y en a pour tous les goûts : ils vous servent Mozart ou Johnny Hallyday, Gilbert Bécaud ou Bourvil. Un vrai régal et un service de professionnels !

P1260284
Photo Jl. Galliot

Si vous voulez les entendre, rendez-vous sur la page Facebook du Tea Time d’Elsy et Caramel

Vous pouvez aussi aller faire un tour sur leur site Garçons s’il vous plaît!

Et pour passer commande en vrai et vous faire servir, je vous joins la carte avec les dates de leur représentations…

 

Albin de la Simone

Samedi 31 mars

L'un de nous albin de la simone

Toutes mes excuses amis lecteurs et amies lectrices de ne pas avoir eu beaucoup le temps dernièrement de poster un article. Je me rattrape aujourd’hui en vous parlant de l’un de mes coups de cœur musicaux : Albin de la Simone qui sera en concert à la salle Oésia le 14 avril. En ce moment, ses chansons tournent en boucle dans la petite voiture d’Elsy quand elle rentre le soir du travail.  La poésie est au rendez-vous de son dernier album L’un de nous…, un vrai délice de se laisser bercer par les mélodies et surtout d’écouter ses textes qui parlent de nous, de l’amour et du couple et de nos interrogations devant l’âge qui avance.

Albin de la Simone n’est pas forcément très connu car ses chansons ne sont pas beaucoup diffusées sur les radios, à part peut-être sur France Inter. Pourtant il a travaillé avec de grands artistes comme Alain Souchon, Miossec, Arthur H, Vanessa Paradis ou encore Jeanne Cherhal.

Si vous ne connaissez pas ses compositions, allez vite les découvrir.  J’aime beaucoup la chanson une femme et Ado.  Je vous livre ma préférée de cet album : La fleur de l’âge que vous pouvez écouter en cliquant ici

J’ai vu rougir un arbre sous le soleil d’octobre
J’ai vu tomber des feuilles mon premier écureuil
J’ai vu mon pot d’accueil, mon nom sur le fauteuil
Elle m’a invité à sa table, elle m’a dit « Bienvenue au club »

 Hautaine et austère en me tenant la main
Elle m’a dit « tiens toi bien l’automne est délétère »
Ni de près ni de loin vous ne reverrez hier
Ni de près ni de loin vous ne verrez plus rien

[Refrain]
Déjà, déjà
Je l’aime déjà
La fleur de l’âge

M’invitant à m’asseoir bien au fond, bien en face
Elle m’a dit « tu vas voir » et versé dans ma tasse
Un thé saveur du soir qui pendant le sommeil
Change la fraise en poire, la vanille en vermeil

[Refrain]
Déjà, déjà
Je l’aime déjà
La fleur de l’âge

Arrivé en haut de la grande échelle
Sans le vent dans le dos la vue serait si belle

 

variation l'un de nous

 

 

Le Lykke et Juliette Armanet

Samedi 17 février

Lykke et juliette armanet

Cela ne vous aura pas échappé, cette semaine on fêtait les amoureux. L’occasion pour Elsy de recevoir, elle aussi,  des petits cadeaux comme elle les aime : lecture, musique et gourmandises!!!

  • Le livre du Lykke  (prononcer Lu-Keu) de Meik Wiking

Lors d’un précédent article, je vous avais parlé d’un autre ouvrage de cet auteur :  Le livre du Hygge, dans lequel Meik Wiking, Président de l’institut de recherche sur le bonheur de Copenhague nous livrait le secret du bien-être à la danoise qui consiste à se concentrer sur les plaisirs simples de la vie. Dans ce nouvel ouvrage, il présente une cartographie de ce qui fait le bonheur dans différents pays à travers le monde. De Dubaï à Rio, il nous livre les facteurs du bonheur pour nous inspirer. Au lieu de mesurer le PIB d’un pays, ne serait-il pas préférable de mesurer l’indice du bonheur et du bien-être?

« La chasse au trésor

« En quoi avons nous foi, Sam?

Il y a du bon en ce monde, monsieur Frodon.

Il faut se battre pour cela. »

Comme Tolkien, Hemingway a écrit un jour que le monde est un endroit bon qui mérite qu’on se batte pour le conserver. Ces temps-ci, plus facile de remarquer les batailles que le bon. Il est plus simple de se laisser envahir par le ciel gris et les nuages noirs, pourtant nous devrions peut-être tous être davantage comme Samsaget Gamgie (avec quand même, si possible, une peu moins de poils aux pattes), et voir ce qui est bon dans ce monde qui est le nôtre. […]

C’est la raison d’être de ce livre : vous emmener à la chasse au trésor, à la poursuite du bonheur, pour trouver le bon qui existe dans ce monde et le mettre en lumière afin qu’ensemble, nous l’aidions à grandir. »

  • Petite Amie de Juliette Armanet

Album révélation de l’année 2017 lors des dernières victoires de la musique, c’est un vrai plaisir de découvrir ce premier album de la chanteuse Juliette Armanet. Un brin mélancolique, une voix quelquefois un peu maniérée, des images poétiques et surtout des mélodies au piano légères et d’autres qui swinguent davantage et qui nous emmènent avec délectation dans son univers romantique chic. Vous connaissez sans doute déjà L’ Amour en solitaire. J’aime beaucoup aussi Cavalier Seule et Alexandre et un coup de cœur pour L’Accident

L’Accident

Accident sur la route
A mille kilomètres heure
J’ai explosé mon cœur
Contre toi

Accident en Jaguar
Je crois bien que je broyais du noir
Je me la jouais bande à part
Superstar

T’es apparu d’un coup
Comme la vie en personne
J’attendais plus personne
Non non

Je suivais mon ombre,

Calmement

Accident dans ma chaire
J’ai pas fais ma prière
Quand blessée volontaire
J’ai lové ma peau contre tes bouts de verre

Accident idéal
Je voulais que tu me fasses du mal
Je rêvais d’aller au bal
En cavale

T’as disparu c’est tout
Comme la mort en personne
Je n’y suis plus pour personne
Non non

Je suis ton ombre, dans ton ombre

Maintenant

Accident éternel
Je serai plus jamais belle
J’aurai plus jamais d’ailes à briser

N’appelle pas les urgences
Je prendrai pas l’ambulance
Laisse moi juste l’élégance
De t’aimer

A écouter, lové à deux dans le canapé en mangeant coupablement quelques oursons à la guimauve, parce que ce n’est pas seulement pour les enfants ! ♥ ♥ ♥

« Oui, la liberté est mon Animâle »

Cavalier Seule, Juliette Armanet

 

fleur et nuage

Cher Père Noël…

Dimanche 3 décembre

sapin-noel-decoration-guirlande-cadeauxPremier week-end de décembre. Il fait bien froid et pour certains d’entre vous même, vous avez vu tomber les premiers flocons. Vous allez peut-être profiter de ce dimanche pour décorer le sapin de lumières scintillantes et écrire, avec vos enfants, une belle lettre au Père Noël…

Moi aussi, j’ai fait ma petite liste de cadeaux que j’aimerais bien retrouver sous le sapin. Sur ma liste, j’ai noté de jolies bougies, une belle couverture et des chaussons tout moelleux pour les séances Hygge. Et j’ai forcément inscrit quelques livres que vous aurez aussi peut-être l’envie de découvrir…

Il y a tout d’abord les ouvrages récents d’auteurs que vous avez déjà pu voir sur mon blog

  • François Morel qui reprend dans son recueil Jamais la même chose les chroniques qu’il présente chaque vendredi matin sur France Inter. Je vous avais déjà parlé de son ouvrage Je rigolerais qu’il pleuve dans un article précédent
  • Riad Sattouf et Les Cahier d’Esther, histoire de mes 12 ans. Là aussi, je vous avais déjà parlé de cette série avec l’article Les cahiers d’Esther – Histoire de mes 11 ans. Dans ces BD, Riad Sattouf raconte la vie d’une adolescente qui pose son regard sur notre monde

J’ai aussi noté quelques auteurs nouveaux pour moi qui évoquent le thème du féminisme dans des registres complètement différents

  • Au gré des jours de Françoise Héritier. Dans cet ouvrage, l’ethnologue, disciple de Claude Levi-Strauss, récemment décédée, se confie sur sa vie et nous fait partager son amour des mots et son goût de vivre. Féministe engagée, elle nous livre une leçon de vie.
  • Les Culottées de Pénélope Bagieu, tomes 1 et 2 qui présentent sous la forme d’une BD le portrait de femmes, hors du commun, qui ont décidé de passer outre les préjugés et leur condition féminine pour prendre leur destin en main.

 

Il ne faut pas non plus oublier de penser aux douceurs et j’aimerais bien essayer les recettes de Jean-François Piège, chef cuisinier, qui a repris dans son ouvrage Les desserts de Jean-François Piège pour tous des recettes de pâtisserie très faciles à la portée de tous. Parfait pour accompagner le thé!!

Les-deerts-de-Jean-Francois-Piege-pour-tous

Et enfin, un peu de musique avec une place pour aller écouter Albin de la Simone qui sera en concert à Oésia le 14 avril. Albin de la la Simone livre son répertoire avec des accompagnements au piano, violon, violoncelle et guitare. Ses chansons sont intimistes. Il se raconte avec beaucoup de délicatesse et de fragilité.

18-albin-de-la-simone

Si je suis très sage, peut-être que, cher Père Noël, tu déposeras tout ceci sous le sapin…

Dalida by Ibrahim Maalouf

Samedi 25 novembre

Ibrahim Maalouf

Nouveauté musicale ce matin avec le dernier album d’Ibrahim Maalouf qui reprend les chansons de Dalida et invite dans cette aventure de nombreux artistes qu’on adore : Ben l’Oncle Soul, Alain Souchon, Mika, Mathieu Chedid…. Ibrahim Maalouf revisite, avec le son à la fois puissant et doucement sulfureux de la trompette, les tubes disco de Dalida pour les servir d’une manière totalement nouvelle avec des rythmes et sons jazz.

Elsy a eu vrai coup de cœur pour la reprise de Laisser moi danser par Izia où l’on découvre Ibrahim Maalouf au piano dans une chanson tout en mélancolie. Elle est vraiment magnifique. La trompette déploie toute sa puissance dans la reprise de Salma ya salama par Mika qui nous transporte dans des contrés lointaines. Enfin on fond littéralement pour le duo Mathieu Chédid et Monica Belluci qui rejouent Dalida et Alain Delon avec Paroles en lui redonnant une belle modernité. On pourrait pratiquement citer toutes les chansons tellement à chaque nouveau morceau on est exquisement surpris et emporté.

Un petit bijou musical avec de grands artistes à s’offrir ou à inscrire sur sa liste au Père Noël. ♥ ♥ ♥

C’est étrange, je n’sais pas ce qui m’arrive ce soir
Je te regarde comme pour la première fois
Encore des mots toujours des mots,
les mêmes mots
Je n’sais plus comment te dire
Rien que des mots
Mais tu es cette belle histoire d’amour
que je ne cesserai jamais de lire
Des mots faciles, des mots fragiles
C’était trop beau
Tu es d’hier et de demain
Bien trop beau
De toujours ma seule vérité
Mais c’est fini le temps des rêves
Les souvenirs se fanent aussi quand on les oublie
Tu es comme le vent qui fait chanter les violons et emporte au loin le parfum des roses…

 

Belem et la Samba de Laurent Voulzy

Samedi 9 septembre

Belem

La rentrée scolaire est toujours synonyme de reprise sur les chapeaux de roue, surtout quand on a des petits bambins. Entre l’école et les activités qui reprennent, le rythme nous rappelle que les vacances sont bel et bien terminées. Si vous ajoutez le temps, maussade, qui nous signale que l’automne approche à grands pas, et que vous pouvez ranger vos petites robes d’été et sandales, pour enfiler pantalon, pull et bottines, il faut trouver de quoi se consoler.

Pour Elsy, c’est vite trouvé car la rentrée, c’est non seulement la rentrée littéraire, mais c’est aussi le moment de retrouver François Busnel et sa Grande Librairie redécorée pour l’occasion et de se plonger dans les programmes des saisons culturelles qui nous prédisent une année riche et pleines de découvertes. Alors, rien de plus réjouissant que de noter dans son agenda, les spectacles et expositions à venir, les escapades qui ponctueront l’année et l’hiver gris et les titres des livres à se procurer pour les soirées au coin du feu.

En attendant, je voulais vous partager un coup de cœur musical pour cette rentrée : Belem, le dernier album de Laurent Voulzy.

Il n’en sort pas tous les ans des albums de Laurent Voulzy et on les apprécie d’autant plus qu’ils sont rares. Belem est un antidote à la morosité, un vrai bijou de zénitude qui nous vient tout droit du soleil de Rio. L’album s’ouvre avec le bruit des vagues qui se cassent en douceur sur la plage et qui va ponctuer, comme un fil conducteur, le voyage musical vers le Brésil et la Samba. De la reprise, version Samba, de son célèbre Rockcollection à des morceaux originaux comme Rio ou Amor Jujuba en passant par My Song of You qui devient Minha Song of You, Laurent Voulzy nous offre un moment de pause ensoleillée et doucement mélancolique dans cette effervescence.

Voulzy 2

Quand le soleil se couche

Quand le soleil se couche

Que le sable encore brûlant

Laisse trois grains sur ta bouche

Et qu’en cueillant quelques mûres

Nos doigts se touchent

 

On rentre tout doucement

Par le chemin le plus long

Par le chemin le plus long

Comm’ des enfants se tenant par la main

Lalala ouhouh, ouhouh

 

Quand le soleil se couche

Qu’on range les cerfs-volant

On se frôle la bouche

On rentre tout doucement

Par le chemin le plus long

Et de nos pas les plus lents

 

Comm’ des enfants se tenant par la main

lalala ouhouh, ouhouh, ouhouh

Quand le soleil se couche

Que le sable encore brûlant

Laisse trois grains sur ta bouche

 

On rentre tout doucement

Par le chemin le plus long

Et de nos pas les plus lents

Comm’ des enfants se tenant par la main

Lalala ouhouh, ouhouh

Alors, fermez les yeux et laissez vous bercer par la poésie de Laurent Voulzy et de son ami Alain Souchon… « chuuuutttt, qui a dit que c’était le rentrée? »

Voulzy

« Comme pour un baiser

Il n’y a de bonheur sur Terre que s’il est partagé »

(Rio, paroles Pierre-Dominique Burgaud et Laurent Voulzy)

Dans l’île de Ré, je t’emmènerai…

Samedi 3 juin

coucher de soleil île de réLa semaine dernière Elsy et sa petite famille ont fait une escapade sur la belle île de Ré. Ce fût l’occasion de profiter de la mer et de partir à la rencontre des oiseaux au plumage blanc ou gris perchés sur de longues pattes au milieu des marais que l’on parcourt à vélo. Une vraie bouffée de verdure et de nature le long des petites maisons blanches aux volets colorés. On y déguste aussi de bonnes galettes au beurre. Bref, cette petite île est un vrai bijou de nature, inspirante et revigorante…

Nougaro,  qu’Elsy aime tant, l’a chanté, alors je vous partage aujourd’hui les paroles de sa chanson Dans l’île de Ré, sans doute moins connue qu’Amstrong ou Tu verras, mais dans laquelle il joue, comme à son habitude, avec les mots, les images et les couleurs.

Dans l’île de Ré
Ma belle adorée
Je t’emmènerai
Bientôt
Au mois le plus tendre
Le mois de septembre
Où l’on peut s’étendre
Bien seuls
Regardant la plaque
Des flots et les flaques
Que les soirées laquent
D’argent,
Regardant les teintes
Allumées, éteintes,
D’une toile peinte
Par un génie clair

Dans l’île de Ré
Ma belle adorée
Je t’emmènerai

Tout beau
Remontant l’aorte
D’une route accorte
Nous irons aux Portes
Au bout
Mes parents y vivent
Tout près de la rive
Brodée de salives
Nacrées
Là, la fleur marine
Par les deux narines
Grise la poitrine
D’un encens sucré

Sur le tapis mousse
De la plage rousse
Soudain je te pousse
Alors
Voici le célèbre
Cliché de vertèbres,
De bras et de lèvres
Roulant
Sur le drap de sable
Que l’eau imbuvable
Lessive inlassable
Nettoie
Effaçant l’empreinte
Pourtant sacro sainte
De la longue étreinte
De nos cœurs en croix

Quand la lune brûle
L’îlot majuscule
Dont tintinnabulent
Les ports
Sur les pierres vieilles
Je nous appareille
De phrases vermeilles
Partons
Nous jetterons l’ancre
Dans le flacon d’encre
D’une nuit qu’échancre
Là bas
Le phare sirène
Du cap des Baleines
Tournant la rengaine
D’amour d’au delà

Dans l’île de Ré
Ma belle adorée
Je t’emmènerai
Demain
Ta main dans la mienne
Come rain or come shine
Comme reine ou comme chaîne
Je t’aime
Rois mages en cohorte
Barbe Bleue des Portes
L’océan t’apporte
La clé
La clé du mystère
Pour toi, ma Miss Terre
Que tu sauras taire
Dans l’île de Ré.

On y rencontre également de beaux matous…celui-ci m’a fait de la concurrence!!

20170525_184513[1]

 

“Une île est par définition fragile, nomade. Tout le monde a peur qu’elle se dissolve à un moment donné ou parte à la dérive.”

Erik Orsenna

 

Les bouquinistes des bords de Seine

Lundi 24 avril

20170330_132359

Après les mots de Prévert, je voulais vous faire partager une balade bien sympathique sur les bords de Seine à Paris et vous inviter à flâner le long des bouquinistes.

Chez les bouquinistes, on y trouve toute sorte de trésors : forcément de vieux bouquins, mais aussi des gravures, peintures, reproductions en tout genre, petits souvenirs de Paris pas toujours de bonne qualité, des cartes postales, plutôt anciennes, de vieux journaux…

« Il est certain que les étrangers visitant Paris seront toujours ravis par le pittoresque des étalages, remplis de gravures fortement coloriées, de cartes postales, de livres soldés(…) posés dans les boites accrochés sur les parapets des quais de seine.
Mais quand le dernier vieux bouquiniste, connaissant à fond son métier, qui vendait des livres anciens et épuisés, et pas seulement des livres d’occasion, aura disparu, l’âme des quais aura quitté ces lieux de promenades littéraires, artistiques, et surtout de rêveries philosophiques. « 
Souvenirs d’un bouquiniste – Louis Lanoizelée

Il y a une reproduction qu’Elsy aime plus particulièrement et que l’on retrouve souvent chez les bouquinistes, c’est celle du cabaret Le Chat Noir que vous connaissez sûrement. Elle invite à se rendre au  cabaret de la rue Rochechouart dans lequel,  à la fin du 19ème siècle,  Aristide Bruant se produisait. Il y interprétait sa célèbre Ballade du Chat Noir

La lune était sereine
Quand sur le boulevard,
Je vis poindre Sosthène

Qui me dit : Cher Oscar !
D’où viens-tu, vieille branche ?
Moi, je lui répondis :
C’est aujourd’hui dimanche,
Et c’est demain lundi … {Refrain:}
Je cherche fortune,
Autour du Chat Noir,
Au clair de la lune,
A Montmartre !
Je cherche fortune ;
Autour du Chat Noir,
Au clair de la lune,
A Montmartre, le soir. La lune était moins claire,
Lorsque je rencontrai
Mademoiselle Claire
A qui je murmurai :
Comment vas-tu, la belle ?
– Et Vous ? – Très bien, merci.
– A propos, me dit-elle,
Que cherchez-vous, ici ? {Refrain} La lune était plus sombre,
En haut les chats braillaient,
Quand j’aperçus, dans l’ombre,
Deux grands yeux qui brillaient.
Une voix de rogomme
Me cria : Nom d’un chien !
Je vous y prends, jeune homme,
Que faites-vous ? – Moi… rien…

{Refrain}

La lune était obscure,
Quand on me transborda
Dans une préfecture,
Où l’on me demanda :
Etes-vous journaliste,
Peintre, sculpteur, rentier,
Poète ou pianiste ? …
Quel est votre métier ?

{Refrain}

Le chat noir

 

Vincent Delerm, Songwriter

Lundi 16 janvier

Un vrai coup de cœur, un moment de bonheur, je suis allée écouter Vincent Derlem à la salle Oésia samedi soir. De la poésie pure dans les mots, les images, les sons et la mise en scène. Je suis ressortie encore plus enchantée qu’en arrivant, et j’ai eu la chance d’échanger quelques mots avec le Songwriter Vincent. Au-delà de ses chansons, je souhaitais vous faire découvrir une autre facette de cet artiste à travers 3 livres de photos qui ont été publiés en octobre 2016. J’ai eu droit à une dédicace sur le Songwriting…!!!

vincent-delerm-3-livres-photos

L’été sans fin est un recueil de photos qui sent bon le sable chaud, la mer, le goût du diabolo grenadine, les souvenirs de vacances…

Songwriting raconte en photos et textes, les souvenirs de chansons, des concerts de ville en ville, des rencontres…et des moments de solitude « Je me souviens qu’il y a parfois une femme qui s’approche après le spectacle et qui vous dit juste cette phrase : « j’ai vu Barbara plusieurs fois dans cette salle. » »…. « Je me souviens qu’à part « Merci pour la bonne nuit » je ne sais pas vraiment quoi écrire dans le livre d’or des hôtels. Je me souviens du minibar dont on ne sert pas. Je me souviens d’Alain au téléphone s’écriant : « T’es dans un hôtel à Saint-Avertin? Ah là là j’adore ta vie, toi ta vie elle est super! »

C’est un lieu qui existe encore mêle les photos et les entretiens de Vincent Delerm avec son grand-père Pierre Chosson. Quand les êtres chers nous ont quittés, il reste les endroits où ils ont grandi, ont vécu ou tout simplement où ils sont passés. Des lieux chargés de leur existence et qui nous permettent de faire revivre leur mémoire, de faire ressurgir les souvenirs qu’ils aimaient nous raconter.

« Il faut descendre ce coup-là

Les alertes à la bombe sont devenues sérieuses surtout en 1944. Ma mère voulait jamais qu’on descende à la cave. Jusqu’au jour où le bombardement est tombé sur l’immeuble de l’autre côté de la rue. Toutes les vitres ont volé en éclats, et j’ai dit à ma mère : « Alors là il faut descendre ce coup-là. » Et je me souviens, ma mère ne pouvait pas descendre parce qu’elle avait mis un pull et elle avait engagé la tête dans la manche. C’était cocasse, je me rappelle qu’elle ne pouvait plus sortir de son pull ni le mettre. Alors là je l’ai aidée.

A partir de ce moment là, après chaque alerte, on est descendus. Après les bombardements précédents, les gens se trouvaient sans papiers. J’avais une valise dans l’entrée où j’avais mis mes principaux papiers, quelques vêtements pour ma mère, quelques vêtements pour moi. Et ça avait un autre avantage, c’est que quand on était à l’abri, on pouvait s’asseoir dessus. »

« C’est vrai qu’il s’en passe des événements dans une vie »

rose-jaune

Chloé m’a tellement parlé de vous

Vendredi 13 janvier

Aujourd’hui, Elsy et Caramel vous proposent une petite pause musicale.

A travers ces pages, je ne vous ai pas encore parlé de mes goûts musicaux. Pourtant, à la maison, la musique est souvent bonne et sonne sonne…, même si toute la famille n’est pas branchée sur les mêmes artistes. Du côté des enfants, c’est plutôt Maitre Gim’s et autre Soprano, qui au demeurant ne ressemble en rien à Nathalie Dessay, et du côté de mon cher et tendre, Ben Harper, Eric Clapton et des chanteurs d’outre atlantique qui font sonner les cuivres. Il aime le son, quand ça claque, et plus le son monte plus les minouches ont les oreilles qui frissonnent. On finit généralement par retrouver les copines de Caramel cachées sous un lit ou mieux sous une couverture pour échapper aux basses et autres saxos… (je vous les présenterai bientôt…)chat-couverture

Moi, j’aime plus particulièrement les chanteurs français : Jeanne Chérhal,  La famille Chedid, Julien Clerc, Renaud, Michel Jonasz,  Alain Souchon et son copain Voulzy, et je dois l’avouer aussi le beau Patriiiiiiick….

Et comme demain, je vais au concert de Vincent Delerm à Oésia, je ne résiste pas à l’envie de vous partager le texte de l’une de mes chansons préférées  :

« Tes parents »

vincent-delerm

« Tes parents ce sera peut-être
Des professeurs de lettres
Branchés sur France Inter
Et qui votent pour Les Verts
Chez tes parents dans ce cas-là
Y aura Télérama
telerama
Un album sur Colette
Et le chauffage à dix-sept
Mais tes parents si ça tombe
Aiment bien faire le tour du monde
Aller dans les pays chauds
Et ramener des diapos
Pour Noël si ça se trouve
J’aurais un bouquin sur le Louvre
Si ça se trouve tes parents
Sont un tout petit peu chiants

Je suis prêt à tout accepter
Figaro Madame ou Libé

Je suis prêt à faire des concessions
Manger de la cervelle de mouton
Je suis prêt à tout pour que ça passe
Caresser leur chien dégueulasse

chien-qui-tire-la-langue

Supporter toute la Traviata
Et même regarder Thalassa
Mais tes parents pourquoi pas
Font du ski dans le Jura
Cinquantaine ils s’éclatent
A l’avant du quatre-quatre
Si tes parents nous traînaient
Faire du golf au Touquet
Peut-être que tes parents
On les verrait pas souvent
Mais tes parents c’est probable

Le samedi jouent au scrabble
Ils viennent juste de s’inscrire
Dans la chorale de Riquewihr
Tes parents au café
Commandent un quart Perrier
Tes parents c’est peut-être
Des gens à la retraite

Je suis prêt à tout accepter
Figaro Madame ou Libé
Prêt à trahir mes convictions
Manger des huîtres au réveillon
Je suis prêt à tout pour que ça passe
Dire du mal du voisin d’en face
Supporter les Opel Vectra
Et même regarder Thalassa

thalassa-filme-la-tempete-dans-tous-ses-etatsm133353

Et tes parents c’est peut-être des gens biens
Qui regardent les soirées spéciales Joe Dassin
Et puis qui disent : « Ben non tant pis on fera la vaisselle demain matin »
Avec ta mère qui veut toujours qu’on rapporte les restes de la blanquette
Quand on rentre le dimanche soir à la Porte Champerret
Et puis ton père qui me demande :
« Alors Vincent ! Quand est-ce que vous faites un disque ? »

Je suis prêt à tout pour que ça passe
Caresser leur chien dégueulasse
Ouvrir les boites de Canigou
Chloé m’a tellement parlé de vous

Chloé m’a tellement parlé de vous »

amour-dessin-315169

Pour écouter la chanson Tes parents de Vincent Delerm
Si vous voulez découvrir son nouvel album, je vous conseille « La vie devant soi » et « La dernière fois que je t’ai vu ». Ce sont mes deux coups de coeur… J’adore la manière dont Vincent Delerm réveille les images simples de la vie! Je vais me régaler demain soir!!!