Poésie, Recettes

La brioche du bonhomme de neige

Mercredi 7 février

La neige est tombée en gros flocons dans nos jardins pour le plus grand plaisir des enfants. Et, en ce mercredi, on a vu fleurir de ci, de là de beaux bonhommes aux formes plus ou moins arrondies, au nez plus ou moins allongé, aux bras plus ou moins élancés. Un bonnet, un chapeau, des lunettes, que lui mettre sur la tête? Ils nous regardent avec malice et la grimace au bord des lèvres, mais quel ravissement pour nous, de contempler, pendant quelques jours, ces personnages extraordinaires, jusqu’au moment où le soleil décidera de refaire une apparition où le redoux sera de nouveau au rendez-vous…

Certains ont un air exotique … Bonhomme de neige 2

 

 

 

 

 

 

 

 

D’autres pourraient faire peur quand on les croise la nuit …

Bonhomme de neige 1

 

 

 

 

 

 

 

 

« Dans la nuit de l’hiver
Galope un grand homme blanc
C’est un bonhomme de neige
Avec une pipe en bois,
Un grand bonhomme de neige
Poursuivi par le froid.
Il arrive au village.
Voyant de la lumière
Le voilà rassuré.
Dans une petite maison
Il entre sans frapper ;
Et pour se réchauffer,
S’assoit sur le poêle rouge,
Et d’un coup disparaît.
Ne laissant que sa pipe
Au milieu d’une flaque d’eau,
Ne laissant que sa pipe,
Et puis son vieux chapeau. »

Jacques Prévert

Et alors que nos amis les matous s’amusent à attraper les flocons qui tombent du ciel, que les oiseaux cherchent quelques graines à se mettre sous le bec, nous on préfère rester à l’abri pour boire un thé bien chaud accompagné de quelques douceurs et d’un bon bouquin. Elsy vous propose donc aujourd’hui une recette facile de brioche perdue :

  • Mélangez 300g de lait, 2 œufs, 2 sachets de sucre vanillé et 30 g de sucre
  • Faites tremper les tranches de brioches pendant 5 minutes dans cette préparation
  • Dans une poêle, faites revenir du beurre
  • Déposez les tranches de brioches et laissez dorer à feu doux pendant une dizaine de minutes
  • Dégustez tiède pour le petit déjeuner ou le goûter des enfants ou en dessert avec une boule de glace à la vanille

brioche perdue

P1060034

P1060036

P1060035

« La neige possède ce secret de rendre au cœur en un souffle la joie naïve que les années lui ont impitoyablement arrachée. »

Antonine Maillet

Recettes

Biscuits à l’orange confite

Mardi 30 janvier

biscuits à l'orange confite

Cela fait longtemps que je ne vous ai pas partagé une recette d’Elsy. Alors, aujourd’hui je vous propose quelques douceurs de saison avec des biscuits à l’orange confite.

Voici la recette :

  • Mélangez 220g de sucre, 220g de farine et 30g de fécule de maïs (de type Maïzena)
  • Ajoutez 2 œufs,  1/4 c.à café de levure chimique et 1/2  c. à café de cannelle
  • Complétez la préparation en versant 100g d’écorces d’orange confites découpées en petits morceaux
  • Malaxez bien la pâte et placez la ensuite au frais pendant au moins 30 minutes
  • Formez des petites boules et déposez-les sur une plaque de cuisson préalablement recouverte de papier sulfurisé
  • Saupoudrez les biscuits de sucre
  • Faites cuire à four chaud 150° pendant 10 à 15 minutes selon que vous souhaitez que les biscuits restent ou non moelleux à l’intérieur.

A déguster, après une bonne balade, avec un thé russe parfumé aux agrumes et à la bergamote ♥ ♥

Et peut-être aurez-vous la chance de croiser, au cours de votre flânerie, de beaux matous, comme ceux rencontrés par Elsy!!

« Simplifier sa vie ! Cela paraît la chose du monde la plus facile à entreprendre, et pourtant rien n’est plus difficile. Il y a tout à faire. Absolument tout. »

Henry Miller

 

 

 

Recettes

La galette de Julie

Vendredi 12 janvier

galette de julie

Ce week-end, il sera encore temps de partager entre amis ou en famille une bonne galette si vous ne l’avez pas déjà fait la semaine dernière.

Elsy a littéralement craqué pour la recette de galette des rois de Julie Andrieu que je vous livre avec bonheur tellement elle est délicieuse.

Pour réaliser une galette pour 6 à 8 personnes, il vous faut :

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée
  • 130 g de sucre en poudre
  • 130 g de beurre
  • 130 g de poudre d’amandes
  • 3 œufs
  • 1 cuillère à soupe de rhum (facultatif)
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • une pincée de sel

 

  1. Commencez par sortir le beurre du réfrigérateur au moins 1 heure à l’avance
  2. Déroulez un premier rouleau de pâtes feuilletée sur une plaque allant au four en laissant le papier de cuisson
  3. Préparez la crème d’amande en mélangeant 2 œufs, le beurre, le sucre en poudre, le sucre vanillé et la pincée de sel
  4. Ajoutez la poudre d’amande et le rhum et mélangez bien
  5. Déposez la crème d’amande sur le premier disque de pâte jusqu’à un centimètre du bord
  6. Déposez la fève
  7. Badigeonnez le bord vierge avec la moitié du dernier œuf battu
  8. Recouvrez avec l’autre disque de pâte. Appuyez sur les bords pour les souder et crantez-les avec la pointe d’un couteau
  9. Décorez le dessus de la galette en traçant des losanges ou des courbes et badigeonnez avec le reste d’œuf battu
  10. Faites cuire à four chaud 180° pendant 25 minutes

Dégustez la tiède avec un petit verre de cidre frais. Un vrai régal ♥ ♥ ♥

Pour retrouver toute les recettes de Julie Andrieu, c’est par ici

Mésange Nonette Christian Gayout 163
Imagenaturechambray – C. Gayout

 

 « L’espérance est un petit oiseau qui se perche sur notre âme et qui chante sans paroles sans jamais se lasser »

Emily Dickinson

 

 

 

Recettes

Cheesecake au nutella

Samedi 30 décembre

La fin de l’année 2017 approche à grands pas et avec elle les préparatifs du réveillon du 31 décembre. Pour le repas de demain, Elsy vous propose une recette toute légère de cheesecake au nutella qui ravira les plus grands gourmands sans alourdir la fin du repas. L’idéal est de préparer ce gâteau la veille.

cheesecake au nutella

La base du Cheesecake

  • Préparez la base du gâteau en réduisant en poudre 250g de Speculoos
  • Faites fondre 125g de beurre et mélangez le avec la poudre de Speculoos
  • Garnissez le fond d’un moule à manquer de 20 à 25 cm de diamètre de cette préparation et tasser bien

La préparation cheesecake

  • Dans une casserole, faites chauffer 20 cl de crème liquide et 200g de Nutella jusqu’à obtention d’un mélange bien lisse
  • Hors du feu, ajoutez 60g de sucre de canne et mélangez bien
  • Ajoutez 450g de fromage frais (Philadelphia ou Saint Moret) et mélangez à l’aide d’un fouet
  • Ajoutez 4 œufs tout en continuant de fouetter la préparation
  • Versez cette préparation sur la base au Speculoos
  • Faites cuire à four chaud 150° pendant une heure, en mettant un peu d’eau dans le lèche-frite du four
  • Laissez refroidir le gâteau puis placez-le pendant au moins 8 à 10 heures au réfrigérateur

Le glaçage

  • une à deux heures avant de servir votre gâteau, sortez le du réfrigérateur et démoulez le
  • Préparez un glaçage en faisant fondre 80g de chocolat noir et 2 cuillères à soupe de Nutella
  • Recouvrez le Cheesecake de glaçage et décorez le selon vos envies

J’espère que vous vous régalerez ♥♥

Et d’ici demain, n’oubliez pas de prendre un peu de temps pour vous chouchouter …

cocooning bougies

« Le secret du bonheur n’est pas de faire ce que l’on aime, mais d’aimer ce que l’on fait »

JM. Barrie

 

Poésie, Recettes

Joyeux Noël !

Dimanche 24 décembre

boule Noël

Vous êtes sans doute dans les derniers préparatifs de Noël et jonglez entre l’organisation du repas et l’achat d’un dernier petit cadeau à glisser sous le sapin… Pour Elsy, forcément c’est une journée consacrée à la pâtisserie. Au programme Cheesecake au Nutella et tarte au chocolat et clémentines (recettes à retrouver dans de prochains articles…)

Noël, c’est surtout la fête des enfants, alors dans cette journée bien remplie, pourquoi ne pas prendre une petite demi-heure pour savourer un thé de Noël ou un chocolat chaud et quelques biscuits et leur raconter ce joli poème de Clément Clarke Moore, extrait de son recueil La fête de Noël (1852)

C’était la nuit de Noël, un peu avant minuit,
À l’heure où tout est calme, même les souris.
On avait pendu nos bas devant la cheminée,
Pour que le Père Noël les trouve dès son arrivée.

Blottis bien au chaud dans leurs petits lits,
Les enfants sages s’étaient déjà endormis.
Maman et moi, dans nos chemises de nuit,
Venions à peine de souffler la bougie,
Quand au dehors, un bruit de clochettes,
Me fit sortir d’un coup de sous ma couette.

Filant comme une flèche vers la fenêtre,
Je scrutais tout là haut le ciel étoilé.
Au dessus de la neige, la lune étincelante,
Illuminait la nuit comme si c’était le jour.

Je n’en crus pas mes yeux quand apparut au loin,
Un traîneau et huit rennes pas plus gros que le poing,
Dirigés par un petit personnage enjoué :
C’était le Père Noël je le savais.

Ses coursiers volaient comme s’ils avaient des ailes.
Et lui chantait, afin de les encourager :
« Allez Tornade !, Allez Danseur ! Allez , Furie et Fringuant !
En avant Comète et Cupidon ! Allez Eclair et Tonnerre !
Tout droit vers ce porche, tout droit vers ce mur !
Au galop au galop mes amis ! au triple galop ! »

Pareils aux feuilles mortes, emportées par le vent,
Qui montent vers le ciel pour franchir les obstacles ,
Les coursiers s’envolèrent, jusqu’au dessus de ma tête,
Avec le traîneau, les jouets et même le Père Noël.

Peu après j’entendis résonner sur le toit
Le piétinement fougueux de leurs petits sabots.
Une fois la fenêtre refermée, je me retournais,
Juste quand le Père Noël sortait de la cheminée.

Son habit de fourrure, ses bottes et son bonnet,
Etaient un peu salis par la cendre et la suie.
Jeté sur son épaule, un sac plein de jouets,
Lui donnait l’air d’un bien curieux marchand.

Il avait des joues roses, des fossettes charmantes,
Un nez comme une cerise et des yeux pétillants,
Une petite bouche qui souriait tout le temps,
Et une très grande barbe d’un blanc vraiment immaculé.

De sa pipe allumée coincée entre ses dents,
Montaient en tourbillons des volutes de fumée.
Il avait le visage épanoui, et son ventre tout rond
Sautait quand il riait, comme un petit ballon.

Il était si dodu, si joufflu, cet espiègle lutin,
Que je me mis malgré moi à rire derrière ma main.
Mais d’un clin d’oeil et d’un signe de la tête,
Il me fit comprendre que je ne risquais rien.

Puis sans dire un mot, car il était pressé,
Se hâta de remplir les bas, jusqu’au dernier,
Et me salua d’un doigt posé sur l’aile du nez,
Avant de disparaître dans la cheminée.

Je l’entendis ensuite siffler son bel équipage.
Ensemble ils s’envolèrent comme une plume au vent.
Avant de disparaître le Père Noël cria :
« Joyeux Noël à tous et à tous une bonne nuit. »

Clement Clarke Moore.

Pour les biscuits, je vous propose une recette de Gingerbread de Noël, que vous pouvez préparer avec les enfants. Ce sont de petits biscuits aux épices que l’on déguste au moment de Noël dans les pays anglo-saxons.  Souvent, ils prennent la forme d’un bonhomme mais vous pouvez leur donner toutes les formes que vous souhaitez!

Voici la recette :

  • Dans un saladier, mélangez à l’aide d’un robot 125g de beurre mou et 90g de cassonade
  • Ajoutez 2 cuillères à café de cannelle et 1 cuillère à café de 4 épices et 1 œuf.  Selon vos goûts, vous pouvez également ajouter 1 cuillère à soupe de gingembre en poudre
  • Versez ensuite 300g de farine, 1 cuillère à café de bicarbonate de soude et 2 pincées de sel et mélangez bien
  • Formez ensuite une boule avec la pâte et placez la dans du film alimentaire pendant une heure au réfrigérateur
  • Au bout d’une heure, préchauffez le four à 180°. Étalez la pâte sur un plan de travail fariné. A l’aide d’emporte-pièces, découpez des biscuits selon la forme souhaitée
  • Déposez les biscuits sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et faites cuire pendant 10 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés
  • Pour la décoration, laissez libre court à votre imagination avec un glaçage au sucre ou au chocolat et quelques perles colorées….

Très beau et joyeux Noël à toutes et tous ami(e)s lecteurs (trices)…

 

 

Recettes

Cupcakes de Noël

Dimanche 17 décembre

Cupecakes

A l’approche de Noël, Elsy vous propose aujourd’hui une recette de Cupcakes histoire de changer des traditionnels biscuits de Noël à la cannelle. Vous pouvez les réaliser en petit ou grand format, c’est au choix !

Pour réaliser une douzaine de grands Cupcakes, voici la recette :

  • Mélangez 200g de farine, 200g de sucre, 1/2 cuillère à café de sel et 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • Ajoutez 200g de beurre mou et 4 oeufs
  • Complétez la préparation avec 2 cuillères à café d’extrait de vanille et mélangez bien à l’aide d’un fouet électrique
  • Versez la préparation dans des moules à Cupecakes en silicone  ou en papier à hauteur des 2/3
  • Faites cuire entre 15 et 20 minutes selon la taille des gâteaux
  • Sortez ensuite les Cupecakes du four et laissez les refroidir
  • Vous pouvez ensuite les napper selon vos goûts avec un glaçage au chocolat ou au sucre et les décorer selon votre imagination

Cupecakes de noêl

Pour le glaçage au chocolat, voici la recette :

  • Dans une casserole, faîtes chauffer 3cl de crème liquide.
  • Avant ébullition, retirez la casserole du feu et ajoutez 40g de chocolat noir en morceaux. Vous pouvez utiliser également du chocolat blanc.
  • Laissez fondre le chocolat dans la crème
  • Remuez ensuite la préparation pour que le mélange soit bien lisse
  • Laissez refroidir une dizaine de minutes
  • Étalez ensuite le glaçage sur les Cupecakes et laissez refroidir à température ambiante

Cupecake happiness

Poésie, Recettes

Meringues blanches

Samedi 9 décembre

meringues

Le givre blanc a recouvert les toits de nos maisons et on sent les fêtes de fin d’année qui approchent. Les lumières scintillent dans les villes la nuit venue et nos matous font du gras, lovés dans le fauteuil à côté de la cheminée. Peut-être commencez-vous à réfléchir à vos menus de fêtes. Je vous livre donc une recette facile de meringues, légères, à la fois croquantes et fondantes, elles seront appréciées au moment du dessert du réveillon…♥ ♥

Pour réaliser les meringues, il vous faut 4 blancs d’œufs, 150g de sucre en poudre, 150g de sucre glace et surtout un batteur électrique

  • A l’aide du batteur électrique, battez les blancs en neige avec 75g jusqu’à ce qu’ils deviennent bien fermes
  • Ajoutez en petites quantités le reste de sucre en poudre tout en continuant de battre les blancs
  • Tout en continuant de battre les blancs, ajoutez en pluie fine les 150g de sucre glace jusqu’à obtenir une préparation ferme et brillante
  • Mettez la préparation dans une poche à douilles et disposez sur une plaque de cuisson recouverte au préalable de papier sulfurisé des petits tas de meringues en leur donnant la forme souhaitée
  • Faites cuire pendant 1h30 à four chaud 100°
  • Une fois cuite, sortez les meringues du four et laisser les refroidir sur une grille
Mila
Mila, la minette d’Odile et Julien

« Au commencement, Dieu créa le chat à son image. Et bien entendu,il trouva que c’était bien. Et c’était bien d’ailleurs. Mais le chat était paresseux. Il ne voulait rien faire. Alors plus tard, après quelques millénaires, Dieu créa l’homme. Uniquement dans le but de servir le chat, de lui servir d’esclave jusqu’à la fin des temps. Au chat, il avait donné l’indolence et la lucidité ; à l’homme il donna la névrose, le don du bricolage et la passion du travail. L’homme s’en donna à cœur joie. Au cours des siècles, il édifia toute une civilisation basée sur l’invention, la production et la consommation intensive. Civilisation qui n’avait en réalité qu’un seul but secret : offrir au chat le confort, le gîte et le couvert. C’est-à-dire que l’homme inventa des millions d’objets inutiles, généralement absurdes, tout cela pour produire, parallèlement, les quelques objets indispensables au bien-être du chat : le radiateur, le coussin, le bol, le plat à cuire, le pêcheur breton, le tapis, la moquette, le panier d’osier et aussi peut-être la radio puisque les chats aiment la musique. Mais de tout cela les hommes ne savent rien. À leurs souhaits. Bénis soient-ils. Et ils croient l’être. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes des chats. »

JACQUES STERNBERG, Contes glacés

Poésie, Recettes

Feuille rousse, poires et châtaignes

Mercredi 29 novembre

gateau poires chataigne

Aujourd’hui, je voulais partager avec vous une recette de gâteau d’automne à la poire et à la farine de châtaigne. Délicieusement sucré et parfumé comme une balade en forêt.

Pour réaliser le gâteau :

  • Dans un saladier, mélangez 200 g de farine de châtaigne, 3 œufs, 100 ml de lait et 1 sachet de levure
  • Faites fondre 120 g de beurre,  ajoutez-y 100 g de sucre roux et versez le tout dans le saladier
  • Coupez en petits morceaux 2 belles poires bien mûres et mélangez les délicatement à la préparation
  • Versez le tout dans un moule préalablement beurré et faites cuire pendant 30 minutes
  • Selon vos goûts, vous pouvez ajouter un peu d’extrait de vanille à la préparation

A déguster avec thé à la vanille ou au caramel ♥

Et comme nous sommes mercredi, je vous livre cette poésie pour les enfants

Feuille rousse, feuille folle

Feuille rousse, feuille folle
Tourne, tourne, tourne et vole !
Tu voltiges au vent léger
Comme un oiseau apeuré.
Feuille rousse, feuille folle !
Sur le chemin de l’école,
J’ai rempli tout mon panier
Des jolies feuilles du sentier.
Feuille rousse, feuille folle !
Dans le vent qui vole, vole,
J’ai cueilli pour mon cahier la feuille qui dansait.

Luce Fillol

 

arbre automne

 

Arts, Recettes

Envie de nature…

Dimanche 19 novembre

hérisson
Photo Mark Bridger

Un week-end bien gris encore et rien de tel pour se lover dans son fauteuil auprès du feu avec le dernier numéro de Simple Things, magazine dont je vous ai déjà parlé en février. Dans le numéro de novembre-décembre, de magnifiques photos d’animaux qui m’ont permis de découvrir un photographe britannique, Mark Bridger.

On craque littéralement devant ses clichés de hérisson, on reste sans voix devant la majesté des chouettes et des cerfs. La luminosité et les couleurs sont d’une rare perfection et l’on voudrait, l’espace d’un instant se poster au coin du bois pour saisir, nous aussi, le regard du renard ou  la beauté du martin pêcheur.

martin pêcheur
Photo Mark Bridger

 

 

A couple of red deer teenagers wandering around in the misty bracken
Photo Mark Bridger

Je vous conseille vivement d’aller découvrir son blog en savourant un thé bien chaud et un muffin aux fruits secs dont je vous livre la recette

muffins aux figues

 

  • Mélangez 150 g de beurre mou, 30 cl de lait, 300 g de farine, 1 sachet de levure chimique et 2 œufs
  • Ajoutez à la préparation une dizaine de figues séchées coupées en petits morceaux, des amandes effilées et quelques raisins secs
  • Versez dans des moules à muffins et faites cuire 20 minutes à 180°
chouette
Photo Mark Bridger
Slurping...
Photo Mark Bridger

« La nature seule est riche, et elle seule forme le grand artiste. »
Johann Wolfgang Goethe

 

Recettes

Amaretti

Dimanche 12 novembre

Aujourd’hui, pour oublier la grisaille, le vent et l’humidité de ce triste mois de novembre, je vous propose de vous emmener faire un tour du côté de l’Italie en réalisant de petits gâteaux italiens : Les Amaretti.

La recette est très simple et rapide à réaliser.

  • Dans un saladier, mélangez 100 g de poudre d’amandes et 80 g de sucre glace et l’équivalent de 2 cuillères à café de maïzena
  • Ajoutez un blanc d’œuf et mélangez bien
  • Versez 2 cuillères à café d’Amaretto (liqueur d’amande) ou quelques gouttes d’extrait d’amande amère et mélangez la préparation
  • Sur une plaque de cuisson formez de petites boules que vous aplatirez sur le dessus
  • Déposez, si vous le souhaitez, une amande entière sur la boule et enfournez pendant 15 à 20 minutes à four préchauffé à 180°

Ces petits gâteaux moelleux sont à déguster avec un thé parfumé à la vanille ♥♥

Pour la ronronthérapie, je pense que vous craquerez forcément devant le bouille du petit Némo…

Némo
Némo, le chat de Delphine

« Le jour où la légèreté m’abandonnera, je crois que je m’abandonnerai aussi. »

Yasmina Reza